Mr Gwyn, Alessandro Baricco

Alessandro Baricco est un écrivain, musicologue italien né en 1958. En 1994, il a fondé avec des amis, une école de narration à Turin.
9782070454518_1_75.jpgMr Gywn a été traduit pour la première fois en France en 2014 chez Gallimard. En 2016, il sort en poche et coûte 7,20€. Voici le résumé priposé par l’éditeur :
 » – Je crois que j’aimerais être copiste.
– Cela consiste à copier des choses, non?
– Probablement.
– Mais pas des actes notariés ou des chiffres, je vous prie.
– J’essaierai d’éviter.
– Essayez de voir si vous ne pouvez pas par exemple copier les gens.
– Oui.
– Tels qu’ils sont.
– Oui.
– Vous y arriverez très bien.

Qu’est-ce qu’un artiste? Alessandro Baricco nous invite à suivre le parcours de Mr Gwyn, entre badinage et aventures cocasses. Un roman intrigant et brillant. »

C’est donc l’histoire de Mr Gywn, écrivain, qui décide d’arrêter sa carrière même si cette dernière est brillante. Il va dresser une liste concernant les 52 choses qu’il ne fera plus jamais dans le journal : The Guardian. La dernière chose étant : ne plus écrire de roman.
Le personnage va alors essayer de trouver une nouvelle activité pour lutter contre l’ennui. Progressivement, une idée va mûrir. Mr Gywn veut faire des portraits. Mais des portraits écrits. On a d’abord toute la phase où l’écrivain va construire son projet et arrive à convaincre son éditeur. Son éditeur est très sceptique. Il va li donner une chance après avoir longuement discuté. Cependant, ces portraits n’ont pas pour but d’être publiés. Arrive le moment du premier portrait. il s’agit de Rebecca.
« Donc le premier jour, pas de bureau ni d’ordinateur portable, pas même un crayon, décida-t-il. Il s’accorda juste une armoire à chaussures, modeste, à caler dans un coin : il pensa que ça lui plairait, chaque jour, de pouvoir choisir les chaussures qui lui paraîtraient les plus adaptées. »

J’ai adoré ce passage. L’auteur nous met réellement dans la peau d’n écrivain qui cherche absolument une nouvelle manière d’écrire. Mais aussi, le personnage de Mr Gywn est à la recherche, en permanence, de ma perfection. Cela se ressent énormément lorsqu’il va chercher un lieu pour faire ses portraits. Il va même calculer la durée de vie des ampoules pour qu’elles durent le temps de faire un portrait.  Il est très minutieux.

La relation entre Rebecca et Mr Gywn reprèsente une bonne partie du roman. Elle est très saine. Lorsque l’écrivain fait ses portraits, elle est nue, et reste plusieurs heures dans son bureau sans parler. À la fin, ils échangent beaucoup. Rebecca se dévoile progressivement. Il y a énormément de pudeur au début, mais cela va changer tout au long de l’écriture pour arriver à des confessions intimes.

« Je pensais au départ que le silence était absolument nécessaire. J’ai la hantise des bavardages. »
Je trouve que Mr Gywn ressemble à un anthropologue. Il observe la jeune femme, sans arrières pensées. Il observe simplement son corps, comment elle bouge et réagit. J’aime beaucoup la manière qu’a Alessandro Baricco de dépeindre cela. On ressent vraiment que cela est normal et que la nudité renforce aussi les liens. Il ne fait pas le lien, qui est trop souvent fait, entre nudité et sexualité. Au contre, cela renforce l’aspect humain. Nous sommes devons nous assumer tels que nous sommes.  Mr Gywn va prendre environ un mois pour faire le portrait. Ensuite, Rebecca devient sa secrétaire et une aide précieuse pour trouver des clients. Les clients affluent. La médiatisation est importante mais personne ne sait qui fait réellement ses portraits. l’écrivain réussit à se protéger.  Je ne vous en dit pas plus pour que vous ayez le plaisir de lire ce livre.
Alessandro Baricco aborde donc de nombreux sujets : la nudité, l’écriture, l’aspect humain et social mais aussi une certaine peur des médias avec la non volonté de publier ces portraits.  J’ai trouvé l’écriture assez simple. On se laisse vite emporter et on dévore le bouquin. Je vous le recommande pour l’été !
« Jasper Gwyn m’a enseigné que nous ne sommes pas des personnages mais des histoires. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s